PRO

À Genève, l’intégration sociale des personnes fragilisées n’est pas pris en charge par des associations mais par des entreprises privées. Elles vendent leurs services ou leurs produits tout en contribuant à la réinsertion sur le marché du travail de leurs employés. L’entreprise PRO me confie la partie photo du rapport annuel de son activité depuis 2019.